Fidget spinner : comment bien choisir le roulement à billes ?

Bien choisir son roulement à billes

Les roulements à billes sont des mécanismes utilisés depuis la genèse de la mécanique. Ils ont eu le temps de se perfectionner et de se diversifier. Les fabricants de hand spinners ont eu l’idée de réutiliser les roulements des skateboards dans ces petites toupies.

Ils se présentent sous trois variétés : les roulements à billes en acier, ceux en céramique, et une version hybride entre les deux matières, dont voici les spécificités de chaque type.

Les roulements à billes en acier inoxydable

Les billes ainsi que la cage du roulement utilisent de l’acier chromé, de l’acier inoxydable, ou un alliage. Ils ont l’avantage d’être plus lourds que ceux en d’autres matières. Cela facilite la manipulation du spinner, ainsi que sa performance.

Il faut aussi noter que les billes en acier sont solides. Il est impossible qu’elles se cassent, quelle que soit la force du choc subie par le spinner.

Le souci des roulements à bille, c’est leur entretien. Le mécanisme nécessite un huilage et un nettoyage régulier, pour pouvoir rester performant. D’ailleurs, la corrosion et les saletés altèrent leur spinning, rendant les spinners à roulement en acier, moins performants.

Toutefois, les billes sont plus faciles à retrouver sur le marché. Et les spinners qui les utilisent sont peu bruyants et peu coûteux.

Les roulements à billes hybrides

Les roulements hybrides combinent une cage en acier et des billes en céramique. C’est le compromis idéal pour un hand spinner. La friction de la céramique avec l’acier améliore considérablement la performance du spinner. Et avec l’usage, la céramique polit l’acier de la cage, qui devient alors moins accrocheur. C’est ainsi que le spinner peut atteindre un spinning de 5 minutes. Ils rendent les spinners largement plus performants.

L’entretien est plus simple que celui du roulement en acier. Un simple nettoyage avec un souffleur fera l’affaire. Mais il doit se faire régulièrement, au risque de réduire la performance du spinner.

Toutefois, le roulement hybride reste corrosif en milieu humide. Il reste également magnétisable. Et par rapport au roulement en acier, il est beaucoup plus bruyant.

Les roulements à billes en céramiques

Ce type de roulement est fait exclusivement en céramique, autant les billes que la cage qui les entoure. La céramique peut être noire, grise ou blanche, selon ses composants. Mais elle reste un matériau exceptionnellement solide.

Toutefois, en cas de choc, la céramique peut se briser, contrairement aux roulements en acier. Mais dans ce cas, il facile d’en installer soi-même des tous neufs.

Mais le plus grand avantage des roulements en céramique reste leur vitesse de rotation. La glisse du roulement est optimisée par le contact des deux matières en céramique. Ainsi, le spinner devient largement plus performant que les modèles hybrides ou en acier.

De même le roulement en céramique est totalement insensible à la corrosion, et est très simple d’entretien.

S’il est cependant le plus bruyant des trois mécanismes, les hand spinners équipés de roulement en céramique sont les plus chers du marché.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *